Ce cortège nautique spectaculaire est né d’une très ancienne tradition de  l’Audomarois.

Sylvain Dewalle

        En effet on retrouve trace de l’utilisation des îles flottantes qui abondaient sur le marais audomarois, pour accueillir les personnages importants. On les trainait le long du canal. (Un chroniqueur jésuite de la région, appelé Claude Dausque écrivit en latin un traité en 1633 décrivant  ces fameuses iles flottantes). On se costumait et on allumait des flambeaux pour cette fête.  On retrouve trace d’une résurgence épisodique de cette tradition, mais en utilisant les bacoves, et non plus les îles flottantes.

          En Juillet 1873 par exemple une fête vénitienne est organisée, en 1929 et 1930 des joutes nautiques et un défilé d’embarcations sont organisés. En 1942, «les joyeux amphibies des faubourgs» organisent une fête au profit des prisonniers de guerre avec un mariage humoristique sur l’eau.

          Enfin, 1948 est la date officielle de la création du cortège nautique moderne. En 1975, le « Groupement pour les loisirs du Haut Pont », crée en 1973, reprend  à son compte et depuis lors le défilé nautique.

          L’actuel président, Sylvain Dewalle, -notre photo- et son équipe de bénévoles du GLHP illustrent bien ce patrimoine actif et humain. Ainsi, c’est devenu une tradition, l’audomarois a rendez-vous au canal du Haut-Pont à Saint-Omer pour participer à cette belle fête locale. Ce dimanche 28, le quartier s’animera toute la journée avec, notamment, le cortège de bateaux fleuris dès 16 heures qui reviendra saluer le public à la tombée de la nuit dans un scintillent de lumière. Les festivités se termineront par une majestueux feu d’artifice.

          Découvrez maintenant en images le cortège lors d’une précédente édition :