Un des plus beaux jardins de France

Kiosque Jardin Public Saint-Omer     

     Dès 1932, le jardin fut protégé au titre des sites inscrits (loi de 1931). A cette époque, il était encadré au nord, par un champ de manœuvre appartenant à l’armée et rétrocédé à la ville après la seconde guerre mondiale, afin d’y construire tout un ensemble d’immeubles locatifs. Et au sud, par un stand de tir, appartenant également à l’armée, et vendu en 1959 à la ville qui y installa, dans les années 60, une piscine et un parcours sportif.

     Ce terrain fut rattaché au jardin public.

Pages: 1 2 3 4