carillon arques     

     Moins célèbre que la Cristallerie, moins romantique que le Grand Vannage, moins prouesse technique que l’ascenseur des Fontinettes, l’hôtel de Ville d’arques est ahurissant. Édifié à partir de 1895 en néo-Renaissance flamande mâtinée de néo-Louis XIII c’est aussi, un chef-d’œuvre du buffet Henri II. Pierre Normand en construisant l’aile gauche et Léon Libersalle, de 1907 à 1910, fut l’auteur de l’aile droite et du centre. L’avant-corps central forme beffroi : puis fronton. A cette architecture en rouge et blanc et en coup de trompette s’ajouta, le 31 décembre 1999, un carillon de 12 cloches.