Port au lait battu

Le Port-au-Lait-Battu est situé dans le bas de la rue de Calais et du boulevard des Alliés sous le regard du Duc d’Orléans. Son nom vient de la couleur blanchâtre que prenaient autrefois les eaux de l’Erbostade, rivière qui courait le long de la rue Edouard-Devaux (jadis rue des Tanneurs ), suite aux rejets des divers ateliers de tannerie qui jalonnaient les quais de cette rue.


La rivière passe donc sous la route de Saint-Martin-au-Laërt pour rejoindre un petit bassin appelé « Le Port au Lait Battu » qu’on appellait autrefois le Port de la rivière de Salperwick. La rivière que l’on voit couler vers le Port au Lait Battu est celle qu’on appelle encore, de ses vieux noms, de I’Erbostadt ou de Lest : de Erbostadt, c’est-à-dire dire du Rivage d’au-delà du bourg ; de Lest, c’est à dire de la Herse, nom donné à la partie basse de la rivière de I’Erbostadt ou des Tanneurs.
Il est certain que la rivière de I’Erbostadt, dite aujourd’hui des Tanneurs, a été longtemps navigable : c’était par elle que la grande rivière ou Basse Meldicq allait porter une partie de ses eaux, alors rapides et profondes, au-delà de la Porte de l’eau du Haut-Pont, dans la rivière de Salperwick, avant que l’on vint en 1607 la détourner de son cours intra-muros et l’envoyer tomber dans la rivière de Lyzel. Mais cette diversion a fait d’elle le récepteur des eaux usées de la Ville. On peut d’ailleurs lire dans une requête présentée en 1643 au Magistrat par les habitants de ce quartier que la « rivière des Tanneurs estoit tellement remplie d’immondices qu’elle estoit rendue inutile et sans eau avec grand péril d’une maladie pestilentielle à raison des putréfactions et des mauvaises odeurs qui en sortaient… »
Il en est aujourd’hui une tout autre situation ! Aux côtés du Port au Lait Battu s’est installé la Maison du Marais et de ces eaux basses, les bateaux prennent le départ pour des visites dans le marais.

One Response

  1. Tout au début des années 1950 , un quartier de maison ´autô construites s’est élevé tout pres de ce port. Les enfants pouvaient profiter d’un très grand terrain de jeu , et ils allaient taquiner le goujon en ce lieu. Et aujourd’hui que pêcherons nous ? La pollution invisible est malheureusement la. Et a quand la remise en route du moulin ?