Cadran Gilliers

Il existe encore trois cadrans solaires à Saint-Omer : l’un dans la cour d’honneur du Palais de Justice, le second place Gilliers dans le quartier de Lyzel, le troisième au-dessus du portail sud de la cathédrale et certainement le plus ancien.
Les cadrans solaires étaient souvent accompagnés d’inscriptions latines, devises pleines d’esprit et de sagesse. Ainsi, peut-on lire sur le cadran de Lyzel à Saint-Omer : « omnia mecum sine me nihil », ce qui veut dire : « avec moi, tout, sans moi, rien ». Cette devise rappelle la place importante du soleil dans un quartier où les maraîchers sont nombreux et dont les récoltes sont à la merci du rayon de l’astre du jour. Nous savons beaucoup sur la date de cadran, il est certainement plus récent que les autres.