Quai du HautPont

Le quartier du Haut-Pont, situé à la sortie de la Ville sur l’ancienne route de Dunkerque, est sans doute avec le quartier de Lysel, l’un des plus emblématiques de Saint-Omer. Combien de fois son image a-t-elle servie à illustrer la ville ? Alors que ce faubourg comme son nom l’indique est situé extra-muros. Outre le fait d’être un beau quartier dans le sens littéral du terme par la courbure du canal avec en arrière plan les tours des églises de la ville, c’est probablement aussi parce qu’il est caractéristique des villes de Flandres ou encore parce qu’il évoque l’activité maraîchère qui fait encore aujourd’hui la fierté de Saint-Omer.

Son histoire remonte au Moyen Age et s’inscrit en parallèle du développement de la cité marchande. Les audomarois creusèrent le canal dans la première moitié du 12e siècle pour permettre la circulation des navires à plus fort tonnage. Il favorisera à terme la multiplication des échanges, le développement de l’activité de la cité et l’enrichissement d’une véritable société de marchands. Une source relatant un incendie dans le quartier au 13e siècle révèle que les lieux sont déjà habités. Une population s’est probablement installée durablement au bord de l’eau afin de profiter de l’activité générée par les bateaux. De nombreux corps de métiers sont représentés : maraichers, journaliers, bateliers, cordiers… et participent à la vie de ce quartier.

De nos jours, cette activité maraîchère est encore très largement visible que ce soit par la présence des exploitations ou par le passage des tracteurs chargés de légumes. Régulièrement et tout au long de l’année, des animations comme les cortèges, les ducasses ou encore le weekend Saint-Omer, capitale du légume sont l’occasion de mettre à l’honneur ce quartier si particulier.

Dans les prochains articles nous vous en diront plus sur les lieux et ses environs.