Mise en service le 01/01/65, cette tour d’habitation, la seule de Saint-Omer, a vu sa démolition annoncée en 2011. Elle comportait 60 logements, et 341 familles s’y sont succédées, avec souvent un lien de parenté entre elles, en faisant une sorte de « village vertical » au cœur de la ville. Compte tenu des liens entre ses occupants, il a été décidé pour les aider à se séparer de leur « village », de créer un projet culturel « à la mémoire du Bloc de 10 »associant occupants et voisinage, les aidant ainsi à accepter la disparition de leur tour. Et chaque année, lors des Journées européennes du patrimoine, une exposition a présenté le travail réalisé. Aujourd’hui 31/03/17 nous sommes parvenus à la dernière étape : 52 ans après son inauguration, le premier coup de pioche, en l’occurrence un coup de dent d’une grignoteuse géante a entamé le dernier étage du « Bloc de 10 ». L’opération finale durera 3 mois.

 

Laisser un commentaire