«C’est un trou de verdure où chante une rivière…» Arthur Rimbaud aurait pu écrire les premiers vers de son poème Le Dormeur du Val pour la charmante commune de Fressin rendue également célèbre par l’écrivain Georges Bernanos. Le village est limitrophe de l’Audomarois et du Boulonnais.

En sortant de Fressin, en direction de Planque, on arrive le long de la Planquette à l’une de ses sources, merveilleusement cristalline où pousse un cresson bleu à force d’être vert. A côté, on découvre la ferme de l’Epaulle, lieu accueillant s’il en est, avec ses chambres et tables d’hôtes. Derrière cette ferme, dans un grand hangar, on entre dans un paradis pour chevaux, placé sous la haute compétence et la bienveillance de Jimmy Vilain qui ne vit que pour nos amis équidés. Et ils le lui rendent bien.

Il a laissé de côté sa grande valise de diplômes techniques pour vivre avec la nature. Il est à la fois cavalier, dresseur, cascadeur, voltigeur, aussi bourrelier et maréchal ferrant. Il nous a fait une démonstration en douceur de son art équestre, dont nous avons rapporté quelques images.

Laisser un commentaire