les 4 saisons de l'audomarois : - Page 6 sur 44 - Autrement vu et dit !

Parc de Saint-Omer

Jusqu’au 27 juin, une intéressante exposition intitulée « Une guerre sans clichés » se tient au Jardin Public de Saint-Omer. A l’initiative du Département de Pas de Calais, cette exposition entre dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale. Une série de photographies insolites présente des instants de vie particuliers de la Grande Guerre dans notre région.

Les 32 clichés sélectionnés révèlent des thématiques fortes liées à l’histoire du département et de ses territoires : le front de l’Artois, les soldats du Commonwealth, l’occupation, l’arrière, les civils, les femmes, les destructions, les hôpitaux militaires, la mort, etc. Ils proviennent principalement de fonds locaux, publics (archives départementales du Pas-de-Calais), et de collections privées.

Lors du dernier Festival d’Art Sacré Contemporain organisé par les Amis de la Cathédrale de Saint-Omer en juin 2014, une exposition sur la Première Guerre mondiale avait pris place dans la Tour Octogonale. Elle était présentée en collaboration avec le musée de Loos « sur les traces de la Grande Guerre ». A redécouvrir…

[ngg_images source= »galleries » container_ids= »14″ display_type= »photocrati-nextgen_basic_slideshow » gallery_width= »600″ gallery_height= »400″ cycle_effect= »shuffle » cycle_interval= »3″ show_thumbnail_link= »0″ thumbnail_link_text= »[Show thumbnails] » slug= »Moulin-Lugy » ID= »7006″ order_by= »sortorder » order_direction= »ASC » returns= »included » maximum_entity_count= »500″]

Nous avons longuement parlé du Moulin de Lugy et de l’association « A deux mains » qui anime les lieux dans le cadre de notre rubrique « Maison Extraordinaire ».

Avant de devenir l’une des meilleures boulangeries bio de la région, le moulin et sa bâtisse ont nécessité une restauration exceptionnelle et une mise au norme sans faille.

Le diaporama associé à ce reportage illustre les efforts consentis à cet effet par le meunier actuel, Bernard Delrue, sa famille et tous ses amis.

Découvrez la suite

La restauration du Théâtre de Saint-Omer est en bonne voie, la coupole se couvre d’un échafaudage . Ce n’est plus une rumeur, une idée folle, un concept politique, mais une réalité qui s’organise devant nos yeux. Une clôture métallique blanche ferme le chantier et protège un empilement d’espaces modulaires . Cet ensemble encombre le périmètre de l’ancien hôtel de ville pour quelques mois. Construit entre 1834 et 1841 par Pierre-Bernard Lefranc, joliment nommé par les audomarois « moulin à café » en raison de sa forme carrée qui rappelle le design de l’époque, il abrite en son centre un très beau théâtre à l’italienne. Après la restauration de l’ensemble, le bureau officiel de monsieur le maire et la salle des mariages seront ré-ouverts et le théâtre prêt à accueillir des spectacles. Le chantier débute par la restauration de la coupole, la couverture, la charpente et le clocheton qui retrouvera sa verticalité et l’horloge sa place. Suivra le nettoyage de la machinerie d’origine du théâtre, la remise en état de la scène et de la salle à l’italienne. Le grand changement pour les audomarois sera la transformation du rez de chaussée, le passage sera ouvert comme à la création pour aménager un espace culturel convivial. Cette modification va changer l’ ambiance du centre de Saint-Omer.

Découvrez l’envers du décor!

Cliquez sur l’image.

hotel de ville de Saint-Omer
Une souscription publique est ouverte pour la réhabilitation du théâtre de Saint-Omer, elle permettra de compléter le financement du projet et que chaque audomarois  puisse s’impliquer dans l’action de sauvegarde du patrimoine de sa région.
Les dons pour la réhabilitation du théâtre de Saint-Omer sont collectés par la Fondation du Patrimoine afin d’offrir toutes garanties quant à la bonne utilisation des fonds et pour permettre d’ouvrir droit à des réductions d’impôt. Cliquez ici!